mercredi 8 février 2017

Nouvelle "petite Guêpine": Un texte de Camus, "Le Soir républicain", 1939





Prix : 13 euros

Pour tout renseignement :

La guêpine
10 Mail de la Poterie
37600 Loches
France

Albert CAMUS, photo de sa carte de presse








lundi 6 février 2017

Bruno Wagner "A la frontière", installation d'après l'univers de Tadeusz Kantor


Nouvelle exposition de notre ami photographe, Bruno Wagner :




Pour les heureux habitants de la région du Canton d'Aspet !

Exposition du 4 au 25 février 2017. 
Bruno Wagner nous présente une surprenante exposition avec des photographies rares.
L’artiste nous ouvre ses portes sur l’univers du théâtre, il nous présente une installation avec des photographies argentiques prises entre 1994 et 2000 et nous présente un des plus grands artistes du 20ème siècle Tadeusz Kantor. Venez découvrir cette magnifique installation et ses photographies très précieuses, prises lors des répétitions du dernier spectacle de Tadeusz Kantor à Toulouse.
Entrée gratuite – Tout public
Horaires d’ouvertures Lieu d’exposition
Le mardi et vendredi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h30 
Office de Tourisme du Canton d’Aspet
Le mercredi de 9h à 12h30 et de 14h30 à 17h30
 Maison des Trois Vallées
Le jeudi de 10h à 12h30 Rue Armand Latour - 31160 ASPET
Le Samedi : de 9h à 12h30
Office de Tourisme du canton d’Aspet- Maison des Trois Vallées 
– Rue Armand Latour- 31160 Aspet
www.tourisme-aspet.com Contact presse : Christel Tolosana :
 contact@tourisme-aspet.com 
ou Tel 05 61 94 86 51
**************
Tadeusz Kantor (1915-1990)
Tadeusz Kantor, peintre, scénographe, poète, acteur, auteur de happenings, avait acquis sa renommée mondiale en tant qu'homme du théâtre. Depuis 1990, Tadeusz Kantor, a été considéré comme l’un des plus grands artistes du 20ème siècle. Le plus grand succès de Kantor fut sans aucun doute le théâtre "Cricot 2" dont les spectacles, en commençant par La Classe morte (1975) obtinrent le statut de chef-d’oeuvre.
« La liberté de l'art n'est un don ni de la Politique ni du pouvoir. Ce n'est pas des Mains du pouvoir que l'art obtient sa Liberté. La liberté existe en nous, nous devons lutter pour la liberté, seuls avec Nous-mêmes, dans notre plus intime intérieur, Dans la solitude et la souffrance. C'est la Matière la plus délicate de la sphère de l'esprit. »
Tadeusz Kantor
********************************
Bruno WAGNER
Bruno Wagner, né en Europe.
Touche-à-tout de l'image, plasticien,
photographe de plateau pendant de longues années
et créateur de dispositifs de projections intervenant
dans la scénographie de spectacles vivants.
Depuis 1994, il a réalisé, une cinquantaine d’expositions et installations en France et en Europe,
de nombreuses affiches de spectacles ainsi que quelques films.
Depuis 2001, il a participé à une quarantaine de spectacles, utilisant la vidéo-projection,
fabriquant les images diffusées.
© Magazine le Brigadier





lundi 12 décembre 2016

Donner envie de lire Ramuz ?

Quelle bonne idée!
Oui, tous les amateurs de Ramuz ont le désir de promouvoir son oeuvre...
Si le destin de La Muette pouvait y contribuer, ce serait un très bonne chose,
mais sous quelle forme ?

Voici, avec le lien suivant, un nouveau point sur les débats actuels

http://www.24heures.ch/vaud-regions/lausanne-region/sortir-musee-ramuz-envie-lire/story/30490816







www.24heures.ch



lien avec les Amis de Ramuz :






*******************************************************
les Amis de Ramuz :



mercredi 23 novembre 2016

Nouveau point sur les débats autour de la Muette


La RTS a diffusé un petit sujet sur la Muette, dans l'émission "Couleurs locales", hier 22 novembre 2016. Voir le lien suivant pour la vidéo (6 jours seulement):

http://www.rts.ch/play/tv/couleurs-locales/video/vd-le-sort-de-la-maison-historique-de-ramuz-a-pully-est-incertain?id=8185907


Comme dit (à peu près) le commentateur, la Muette n'a jamais aussi mal porté son nom (!), ni autant "fait parler" d'elle...

*****************************

Mise à jour du 28 nov 2016 
article dans 24 heures
lien ci-dessous:

 http://www.24heures.ch/vaud-regions/malaise-maison-ramuz/story/12758119


www.24heures.ch

Le projet d’espace muséal soutenu
 par la Commune de Pully est critiqué.
 Le président de la Fondation Ramuz
 a démissionné










lundi 31 octobre 2016

L'avenir de "La Muette", maison de Ramuz, suite : revue de presse du 31 octobre 2016


Suite du message précédent qui se faisait l'écho des inquiétudes
que suscite chez certains Suisses, respectueux du patrimoine,
(et du souvenir du grand écrivain)
l'avenir de la Muette.

Nouvelles du jour : 31 octobre 2016

M. Bruno Corthésy nous transmet ces liens qui rendent compte des démarches entreprises par les "lanceurs d'alerte", à propos de l'avenir de la célèbre" maison rose" de Ramuz.

Radio RTS La première, 12.30, journal
http://www.rts.ch/play/radio/le-12h30/audio/les-verts-vaudois-souhaitent-conserver-lappartement-de-c--f--ramuz-a-pully?id=8112307

24 heures, 31.10.2016
http://www.24heures.ch/vaud-regions/verts-inquiets-appartement-ramuz/story/15599083

Le Temps, 31.10.2016
https://www.letemps.ch/suisse/2016/10/31/pully-une-bataille-dheritage-patrimoine-autour-ramuz

Photo publiée par Le Temps, dans l'article signalé ci-dessus


Mise à jour du 1er novembre :
un nouvel article, dans Le Courrier, 1.11.2016

http://www.lecourrier.ch/143773/lutte_patrimoniale_chez_ramuz

avec cette vue originale de La Muette, ci dessous :





Mise à jour du 3 novembre,
Pierre Lepori intervient sur RSI :

http://www.rsi.ch/rete-due/programmi/cultura/attualita-culturale/Polemica-sulla-casa-di-Ramuz-a-Pully-8258551.html

avec cette image de Ramuz:

Charles Ferdinand Ramuz               (Keystone)


Mise à jour du 6 novembre
Matin, dimanche











Le contenu de cet article, difficile à afficher sur le blog,  
(pour des questions de lisibilité)  
a été envoyé aux membres de l'association

 ****************************** 
********************
************
Une (petite)  bonne nouvelle "pour la route"!

Ramuz élu vainqueur du concours des" 250 ans" 2016
("Désignez le plus grand des Vaudois") 

voir le lien
http://www.24heures.ch/vaud-regions/charles-ferdinand-ramuz-gilles/story/11832255


Pour nos lecteurs, Charles Ferdinand Ramuz s’impose comme le monument vaudois des 250?dernières années dans la catégorie Arts et Culture.

mercredi 19 octobre 2016

Inquiétudes sur le destin de La Muette, dernière demeure de Ramuz

A Pully : La Muette, côté jardin.

Depuis 2013, nous avons relayé les messages parus dans la presse suisse qui laissaient bien augurer de l'avenir de cette belle maison (musée, maison d'écrivain, centre culturel, etc.?).
Hélas, depuis quelque temps, nous parviennent des échos plus inquiétants : même si les murs sont "classés", la partie consacrée au souvenir de l'écrivain serait réduite au minimum, c'est-à-dire à son bureau...
Confirmant cette crainte,  voici le message diffusé par M. Bruno Corthésy :

Madame, Monsieur, Comme vous le savez peut-être, la maison de C. F. Ramuz, « La Muette » à Pully, va subir prochainement des transformations:  
(http://www.24heures.ch/vaud-regions/lausanne-region/La-maison-de-Ramuz-s-ouvrira-au-public/story/26115832).
Les héritiers ont annoncé en 2013 leur intention d'ouvrir la maison au public, puis ont approché les autorités pour savoir quelles étaient leurs intentions quant à sa sauvegarde patrimoniale. Composée de représentants et de représentantes du Service des affaires culturelles du canton de Vaud, de la Municipalité de Pully, du Service des monuments et sites du canton de Vaud et du Musée de Pully, une commission a décidé à la majorité de ne conserver que le bureau de l’écrivain situé au rez-de-chaussée et d’aménager un local de chaufferie attenant en espace muséal. Tout le reste du bâtiment sera transformé en trois appartements conformes aux standards modernes.
Cependant, l’appartement que C. F. Ramuz habitait au premier étage a conservé tout son mobilier et ses aménagements depuis la mort du poète. Certaines pièces de ce mobilier remonteraient au XVIIIe siècle et auraient une grande valeur intrinsèque. En outre, Ramuz y avait réuni des œuvres significatives de la modernité de son époque, dont des tableaux de plusieurs peintres romands (Auberjonois, Blanchet, Soutter, etc.). Cet ensemble constitue non seulement un témoignage extraordinaire pour la connaissance de la vie de l’écrivain, mais aussi une illustration d’un certain mode de vie dans le canton de Vaud au milieu du XXe siècle, illustration demeurée par miracle inaltérée et unique en son genre, à notre connaissance (voir photos ci-jointes*) 
Avec ce projet, l’ensemble de cet appartement disparaîtra. La dispersion d’un tel témoignage nous paraît être une grave erreur patrimoniale. Nous avons informé Mme Nicole Minder, cheffe du Service des affaires culturelles, en charge de la protection du patrimoine mobilier, de notre position défavorable à ce projet. Sa réponse ne laissait entrevoir aucune possibilité de revenir sur cette décision. Dépourvus de tout autre moyen de pression, nous sommes obligés de porter cette affaire sur la place publique. Pour ce faire, nous souhaitons fonder un comité qui se chargera de la campagne à mener. Nous invitons donc toutes les personnes qui se sentent concernées à nous rejoindre lors d’une réunion :
 le mardi 25 octobre 2016, de 18h30 à 20h00, au restaurant Le Milan, boulevard de Grancy 54, 1006 Lausanne (1er étage). Si vous ne pouvez venir, mais vous souhaitez tout de même être tenu au courant de nos démarches, il vous suffit de nous le signaler et nous vous inscrirons dans notre liste d’envois. 
Diffusez aussi cet appel autour de vous! Dans l’attente de vous rencontrer. Bruno Corthésyprésident de l’Association romande des historiennes et des historiens de l’architecture (ARHAM)
 Contact : comite@arham.ch

 Voici deux photos parmi celles jointes au message (en plus de celle de la maison reproduite ci-dessus). D'autres sont disponibles, que vous pouvez demander à M. Corthésy, en manifestant votre intérêt pour le sujet...
( Ces photos proviennent de "24 heures")


Salon


Peinture de Cécile Cellier, l'épouse de Ramuz
*****************************************
Contact avec notre association:


lundi 17 octobre 2016

Souvenirs du Salon de la revue 2016

Nous y étions !

Vue générale de la préparation des stands...
Le petit livre rouge:
Histoire du soldat...
pour la lecture de J. Cocteau

Certaines piles ont déjà (un peu) baissé...
Contact avec l'association:



SITE de l'Association :