jeudi 18 mai 2017

Une 'Histoire du soldat" de C. F. RAMUZ recommandée par "Le Canard enchaîné" du 17 mai 2017

Vue générale de l'article, pour mise en valeur du jeu de mot...
qui ne fonctionne que si l'on prononce le "z" final,
ce que les Suisses ne font pas !

Pour une lecture plus facile, voici les détails :






















Les Amis de Ramuz ne peuvent que se réjouir de l'éternelle jeunesse de cette oeuvre, et recommandent aux visiteurs de ce blog la lecture des Souvenirs sur Igor Strawinsky, que Ramuz a écrits bien longtemps après, et qui relatent une rencontre exceptionnelle, même si elle ne fut qu'éphémère.

Il y aurait beaucoup à dire aussi sur le rôle de la "musique" dans la langue de Ramuz : un colloque à Genève, en octobre prochain, explorera, entre autres, ce thème essentiel.

Contact avec l'association des Amis de Ramuz :




vendredi 12 mai 2017

Pétition pour la sauvegarde de la Maison de Ramuz à Pully



Depuis plusieurs mois, ce blog vous renseigne sur les débats qui ont lieu en Suisse à propos du destin de la dernière maison de Ramuz, La Muette, à Pully, au bord du Léman.

Le comité de soutien qui défend un projet ambitieux de sauvegarde de l'appartement du Ramuz, au lieu de la simple ouverture au public du bureau de l'écrivain, vous propose de signer une pétition à l'adresse suivante


NB : il n'est pas nécessaire d'être Vaudois, ni même Suisse, pour participer à cette action; les Suisses qui la proposent seraient heureux d’avoir le plus possible de soutiens internationaux!

Précisions pratiques : bien suivre les consignes et "confirmer" la signature par réponse au courriel qui vous est envoyé du site de la pétition. Cet envoi est immédiat, il est un peu plus long si vous avez une adresse avec "orange", mais cela n'excède pas deux minutes.
 J'ai testé la chose : si vous avez une adresse en "gmail", la réponse est immédiate!
Ultime précaution : vérifier que la réponse du site n'est pas orientée dans les "spams" ou les "courriers indésirables".

Merci d'avance pour l'intérêt que vous porterez éventuellement à cet appel !
L. Jouannet, vice-présidente des Amis de Ramuz
FRANCE
*****************
PS:
Par souci d'objectivité, il nous a été demandé d'ajouter la référence à un article récent du Temps, qui conteste ce projet muséal :
https://www.letemps.ch/opinions/2017/04/12/maison-ramuz-business-plan-touristique-fetichisme-inassouvi
Le titre est significatif !

Mais "tant qu'à faire", en effet, - et pour dépasser tout "fétichisme" -,  il serait possible aussi de prévoir un projet encore plus grandiose : centre culturel de la francophonie, accueil d'écrivains... etc. Cependant,  comme les conseilleurs ne sont pas les payeurs, nous resterons discrets sur nos rêves...

dimanche 30 avril 2017

Valère Novarina : exposition au Musée de l'Abbaye Sainte-Croix des Sables d'Olonne jusqu'au 28 mai 2017

Le blog des Amis de Ramuz signale habituellement certaines activités de ses membres qui sont portées à notre connaissance.

La célébrité de Valère Novarina ne nous dispense pas d'évoquer notre plaisir devant l'exposition des Sables d'Olonne !
A voir jusqu'au 28 mai...

Titre de l'exposition :
"Disparaître sous toutes les formes"

Nous y avons été accueillis par un petit concert : des élèves des conservatoires de La Roche-sur-Yon et d'Annecy étaient venus enchanter les lieux...
 L'harmonie des saxophones et des flûtes, après leur départ, demeura dans les tableaux...
Magie de ces instants !

Deux vues différentes pour laisser entrevoir les enchaînements du triptyque...


Paysage parlé, 2016



Perdition, 1990


Dormition, 2016

Conversion de saint Paul
La fougue de Valère Novarina, son talent de coloriste et son art de la mise en scène rendent cette peinture accessible à tous, comme nous espérons l'avoir suggéré à travers ces quelques images. Nul besoin d'une savante initiation !

Nous proposons toutefois la page informative de la brochure du musée, pour une présentation de l'artiste et de ses intentions :


Nous vous souhaitons une bonne visite !

vendredi 14 avril 2017

Un membre canadien de notre association publie "Tristan et Yseut" de Béroul


Guy Dethurens aime Ramuz.
Il aime aussi Béroul et son Tristan et Yseut.
Pour ceux qui se laisseraient tenter par cet ouvrage,
et la promesse d'une aide à la lecture, il faut succomber...



















A commander sur le site:
http://www.lulu.com/shop/guy-dethurens/tristan-et-yseut-version-b%C3%A9roul/paperback/product-22532101.html


lundi 27 mars 2017

lundi 13 mars 2017

Bulletin 37 des AMIS DE RAMUZ



BULLETIN 37 (2016)


Quelques mots de C. F. Ramuz, en 1937 dernières lignes de Besoin de grandeur.

–ACTUALITÉS RAMUZIENNES : Brèves, par Gérard Poulouin ; Actualisation du Fonds Ramuz, par Stéphanie Puel ; L’Alpe, n° 72, 2016, par L. Sudine.

–ÉTUDES : C. F. Ramuz et Maurice Zermatten, critiques d’art. Comme un parfum d’inachevé, par Christophe Flubacher ; Ramuz, Simon et le primitivisme : nature et ensauvagement dans Derborence et L’Acacia, par Laura Laborie ; Le fantastique chez Ramuz : personnages, contes et légendes, par Montserrat Lopez Mujica ; Présence de la mort ou présence de Ramuz ? par Michel Arouimi ; Rhétorique et écriture dans les essais de Ramuz, par Catherine Rouayrenc.



–ÉLÉMENTS DE RÉCEPTION (deux préfaces traduites) : Ernest Boyd, lecteur du Règne de l’Esprit malin, en 1922, par Gérard Foucher ; « Introduction » d’Ernest Boyd, traduite par M.-F. Rogala ; Franco Fortini, lecteur de Taille de l’homme, en 1947, par Anna-Maria Perrone ; « Introduction » de Franco Fortini, traduite par Anna-Maria Perrone.














–DOSSIER SUR LE TAUDIS : Le Taudis, par Stéphane Rochette ; « Le Style de Ramuz », par Constant Rey-Millet ; « Vignerons », texte de C. F. Ramuz.













–DOSSIER sur une nouvelle de Ramuz : « Appel au secours » : Notice : regards croisés sur la nouvellepar J.-L. P. : « Appel au secours », texte de C. F. Ramuz ; L’edelweiss, noble fleur surévaluée ? par Liliane Jouannet ; L’amour aveugle (autre lecture), par Jean-Louis Pierre.



 –GLANES : Clin d’œil « camusien », par Jean-Louis Pierre ; Vers d’Aragon : « Ici commence la grande nuit des mots », par Jean-Luc Forest.



Université François-Rabelais
Bibliothèque de Lettres et Sciences humaines
3, rue des Tanneurs
F-37041 TOURS CEDEX


dimanche 12 mars 2017

Salon du livre de montagne, Passy, 2017


Grâce à la présence de Jean-Louis Pierre, notre Président d'honneur, nous aurons, cette année encore, un stand dans ce célèbre Salon.
Les amateurs de livres, de montagnes, d'animaux et particulièrement d'animaux de montagnes... devraient prendre date!

vendredi 10 mars 2017

samedi 4 mars 2017

"Elsa", nouveau roman de Laurence CHAUVY


Les Amis de Ramuz connaissent
  Laurence Chauvy, au moins pour
 sa postface de L'Exemple de Cézanne,
 de C. F. Ramuz
(Du Lérot éditeur)


Nous avons déjà parlé ici de son talent, et nous sommes heureux de partager avec vous sa dernière publication :
ELSA, Infolio littérature

Image de couverture : Patrick Mestelan,
Survol d'une histoire, craie sur papier,
photographie de Marco Bellotti.

vendredi 3 mars 2017

On parle toujours de La Muette...



André Durussel, membre de notre association, suit cette actualité, et nous fait parvenir le lien suivant:

http://www.bluewin.ch/fr/infos/suisse/2017/3/13/ramuz--le-gouvernement-defavorable-au-maintien-de-.html


On ne se lasse pas de voir des photos de cette belle maison... où l'esprit a soufflé, jadis!

TEMPUS FUGIT

mercredi 8 février 2017

Nouvelle "petite Guêpine": Un texte de Camus, "Le Soir républicain", 1939





Prix : 13 euros

Pour tout renseignement :

La guêpine
10 Mail de la Poterie
37600 Loches
France

Albert CAMUS, photo de sa carte de presse








lundi 6 février 2017

Bruno Wagner "A la frontière", installation d'après l'univers de Tadeusz Kantor


Nouvelle exposition de notre ami photographe, Bruno Wagner :




Pour les heureux habitants de la région du Canton d'Aspet !

Exposition du 4 au 25 février 2017. 
Bruno Wagner nous présente une surprenante exposition avec des photographies rares.
L’artiste nous ouvre ses portes sur l’univers du théâtre, il nous présente une installation avec des photographies argentiques prises entre 1994 et 2000 et nous présente un des plus grands artistes du 20ème siècle Tadeusz Kantor. Venez découvrir cette magnifique installation et ses photographies très précieuses, prises lors des répétitions du dernier spectacle de Tadeusz Kantor à Toulouse.
Entrée gratuite – Tout public
Horaires d’ouvertures Lieu d’exposition
Le mardi et vendredi de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h30 
Office de Tourisme du Canton d’Aspet
Le mercredi de 9h à 12h30 et de 14h30 à 17h30
 Maison des Trois Vallées
Le jeudi de 10h à 12h30 Rue Armand Latour - 31160 ASPET
Le Samedi : de 9h à 12h30
Office de Tourisme du canton d’Aspet- Maison des Trois Vallées 
– Rue Armand Latour- 31160 Aspet
www.tourisme-aspet.com Contact presse : Christel Tolosana :
 contact@tourisme-aspet.com 
ou Tel 05 61 94 86 51
**************
Tadeusz Kantor (1915-1990)
Tadeusz Kantor, peintre, scénographe, poète, acteur, auteur de happenings, avait acquis sa renommée mondiale en tant qu'homme du théâtre. Depuis 1990, Tadeusz Kantor, a été considéré comme l’un des plus grands artistes du 20ème siècle. Le plus grand succès de Kantor fut sans aucun doute le théâtre "Cricot 2" dont les spectacles, en commençant par La Classe morte (1975) obtinrent le statut de chef-d’oeuvre.
« La liberté de l'art n'est un don ni de la Politique ni du pouvoir. Ce n'est pas des Mains du pouvoir que l'art obtient sa Liberté. La liberté existe en nous, nous devons lutter pour la liberté, seuls avec Nous-mêmes, dans notre plus intime intérieur, Dans la solitude et la souffrance. C'est la Matière la plus délicate de la sphère de l'esprit. »
Tadeusz Kantor
********************************
Bruno WAGNER
Bruno Wagner, né en Europe.
Touche-à-tout de l'image, plasticien,
photographe de plateau pendant de longues années
et créateur de dispositifs de projections intervenant
dans la scénographie de spectacles vivants.
Depuis 1994, il a réalisé, une cinquantaine d’expositions et installations en France et en Europe,
de nombreuses affiches de spectacles ainsi que quelques films.
Depuis 2001, il a participé à une quarantaine de spectacles, utilisant la vidéo-projection,
fabriquant les images diffusées.
© Magazine le Brigadier